missing w/ alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 16/07/2012


MessageSujet: missing w/ alex   Ven 20 Juil - 19:04

Lucie a disparu, si je n’avais pas la moindre conscience, j’aurais pu me réjouir de l’idée, mais Papa a assez de soucis comme ca en ce moment et je ne veux pas en rajouter. Silencieusement je sors en prenant soin de fermer la porte sans trop de bruit, une fois à l’extérieur, je prends mon téléphone pour appeler un taxi. Le Gibus me semble l’endroit le plus probable puisque c’est ici que se trouve Alexandre sur qui elle fantasme depuis des jours. Le fait qu’elle ne donne aucune indication est censé sans doute faire en sorte que je ne l’accompagne surtout pas, mais il est plus de deux heures et elle n’est toujours pas rentrée. Arrivée au bar, je m’engouffre à l’intérieur tentant de la repérer parmi les jeunes filles présente. « Tu me suis ou quoi ? » Je lève les yeux et tombe sur Alexandre, qui lui tombe à pic, Lucie ne doit pas être loin. « Ta paranoïa vire à l’obsession, je cherche Lucie seulement. Mais tu peux peut être m’être utile et servir d’appât ? » Il fronce le nez, ne saisit sans doute pas l’urgence de la situation. Il est tout de même deux heures du matin.« Servir d’appât ? » Il répète, le cerveau sans doute ralenti par le nombre de verres déjà ingurgités. « Pourquoi on irait pas plutôt se promener ? » Je lève les yeux au ciel, il est certes irrésistible, mais ce n’est pas franchement le moment. « Bien que n’importe quelle fille accepterait ta proposition, je suis dans la plus parfaite illégalité. Il est deux heures du matin et je dois absolument ramener Lucie à la maison. » Je lui adresse tout de même un léger sourire.

« Ta tyrannique demi-sœur a enfin disparu de la circulation et toi tu veux la ramener ? » Il est vrai que cela peut surprendre, surtout quand on a eu l’immense joie de connaître Lucie. « Y’a un truc qui tourne pas rond ». Je secoue la tête vivement, il ne peut sans doute pas comprendre, je ne veux pas causer plus de soucis à mon père. Il est fragile. « Alors qu’est-ce que je dois faire ? » Son aide me sera cependant d’une grande utilité quoi qu’ill en dise, et j’ai déjà une idée en ce qui concerne la marche à suivre. « Très bien » Je le pousse un peu vers la scène décidée. « Le plan est simple, tu monte sur scène avec ta guitare et tu chantes Lucie de Pascal Obispo, tu fais des œillades à n’importe qui comme le font tous ces chanteurs à midinettes et moi je lui envoie un texto pour le lui dire, elle devrait théoriquement pousser tout le monde pour atterrir devant la scène, je la réceptionne et ta mission est terminée. Ne t’en fait pas pour la chanson, si tu t’en sors bien tu pourras faire passer ça pour un côté bobo chic qui s’y connaît en variété française. Essaie de chanter juste, j’ai malheureusement l’oreille musicale, mon père me l’a toujours dit. J’entends la moindre fausse note. » Je hoche la tête satisfaite de mon petit monologue et le pousse encore un peu. « Me sous-estimer quand tu me demandes d’interrompre mon propre petit-frère pour appâter ta sœur c’est vraiment pas une bonne idée ». Je jette un regard sur la scène et remarque un jeune garçon lui aussi bouclé et mignon. « Faut que t’en apprennes un peu plus long sur les relations sociales ». Je souris alors qu’il s’apprête à monter sur scène. Mon plan est parfait et je ne m’y connais peut être pas en relations sociales, mais voir papa exercer cet art au quotidien m’aura au moins appris à mener les rebelles à la baguette lorsque je veux quelque chose. « Excusez moi, je n’avais rien de prévu ce soir, mais j’ai un message à faire passer… » Je lui adresse un sourire reconnaissant en remarquant soudainement la guitare, Lucie n’est pas vraiment une chanson à jouer avec cet instrument quand on y pense. Mais soit, quand on a du talent je suppose que tout est possible. « Lucie, Lucie c’est moiii tu saiiiiis… » Je le fixe une petite seconde amusée avant de retourner à l’idée initiale. Le SMS, ou plutôt le MMS, vidéo qui plus est. Mince Papa m’appelle. Je suis censée dormir. Je ne décroche pas, il aura tout le temps de me féliciter d’avoir retrouvé Lucie plus tard. Quelques minutes plus tard, c’est avec politesse que m’accueille Lucie. « Je suis là, abrutie » Qu’elle est charmante. C’est à se demander ou elle a été élevée. « Il est vraiment amoureux le pauvre garçon… » Je pourrais pouffer de rire, mais cela aurait été inconvenant. « Désolée pour toi ». Je hausse les épaules, et me saisis de son bras. Je vais avoir vraiment besoin d’aide pour la ramener à la maison mais au moins je peux ne pas la perdre de vue jusqu’à ce que papa vienne à mon secours et me hurle dessus pendant des heures. « C’est gentil d’être venue, mon père nous cherche, il a déjà appelé deux fois, allez viens. »



_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
Date d'inscription : 11/07/2012


MessageSujet: Re: missing w/ alex   Ven 20 Juil - 19:41

Je n’irai pas jusqu’à dire que le Gibus est mon point de chute. Pour un type qui approche doucement mais surement la trentaine et qui travaille dans un grand cabinet de traders, la chose serait plutôt ironique. Mais par un heureux, ou malheureux allez savoir, hasard des choses, il se trouve que j’y suis ce soir – encore – à cause de Paul, mon petit frère, qui a absolument tenu à me faire bouger jusqu’ici pour l’écouter chanter – et j’aime mon frère mais il aurait franchement du s’abstenir. Le bar est secoué par sa voix frêle et hésitante à moitié couverte par un son trop fort, et le soda que je me force à boire pour le ramener chez lui en vie ne m’aide pas à supporter la chose. Je pousse un soupir de forcené quand il démarre une nouvelle chanson, coupant le souffle de tout le monde, mais hausse un sourcil curieux en voyant une distraction de taille entrer ici. Je quitte le bar presque aussitôt, bousculant quelques bourrées groupies qui font semblant d’apprécier la musique et accroche l’épaule de ma bonne amie Grace. « Tu me suis ou quoi ? » Je plaisante bien entendu, je plaisante. Elle réplique bien rapidement, loin de jouer les groupies éperdues d’amour : « Ta paranoïa vire à l’obsession, je cherche Lucie seulement. Mais tu peux peut être m’être utile et servir d’appât ? » J’hausse un sourcil curieux et fronce le nez. « Servir d’appât ? » Je n’aime pas trop ça, en réalité, je préfèrerai rester tranquille et j’ai plein de projets pour cette petite. « Pourquoi on irait pas plutôt se promener ? » Mais elle refuse mon alléchante invitation : « Bien que n’importe quelle fille accepterait ta proposition, je suis dans la plus parfaite illégalité. Il est deux heures du matin et je dois absolument ramener Lucie à la maison. » J’hausse un sourcil curieux. « Ta tyrannique demi-sœur a enfin disparu de la circulation et toi tu veux la ramener ? » Je secoue la tête, plaisante bien sûr. « Y’a un truc qui tourne pas rond ». Je lui assène un clin d’œil amusé et fronce le nez, je ne me souviens pas du tout de la tête de la demi-sœur en question. « Alors qu’est-ce que je dois faire ? »

Elle répond rapidement, apparemment un plan est déjà soigneusement monté dans sa tête. « Très bien » Elle me pousse vers la scène et je fronce le nez. C’est mon petit frère qui joue en ce moment même, et je me demande franchement où elle veut en venir. « Le plan est simple, tu monte sur scène avec ta guitare et tu chantes Lucie de Pascal Obispo, tu fais des œillades à n’importe qui comme le font tous ces chanteurs à midinettes et moi je lui envoie un texto pour le lui dire, elle devrait théoriquement pousser tout le monde pour atterrir devant la scène, je la réceptionne et ta mission est terminée. Ne t’en fait pas pour la chanson, si tu t’en sors bien tu pourras faire passer ça pour un côté bobo chic qui s’y connaît en variété française. Essaie de chanter juste, j’ai malheureusement l’oreille musicale, mon père me l’a toujours dit. J’entends la moindre fausse note. » Je grimace, et secoue la tête. « Me sous-estimer quand tu me demandes d’interrompre mon propre petit-frère pour appâter ta sœur c’est vraiment pas une bonne idée ». Je soupire et croise les bras. « Faut que t’en apprennes un peu plus long sur les relations sociales ». Je grimace et grimpe sur la scène, mon frère s’interrompt de lui-même en me voyant faire, sans aucune forme de professionnalisme. Je le pousse un peu et souris. « Excusez moi, je n’avais rien de prévu ce soir, mais j’ai un message à faire passer… » J’attrape ma guitare, personne ne s’est jamais accompagné d’une guitare pour chanter Lucie mais soit. J’entame les premières mesures en fixant ma commanditaire. « Lucie, Lucie c’est moiii tu saiiiiis… »





uc

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 

missing w/ alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
andrestanftw :: Nord de Paris :: Le Gibus
-